Liens :
  • L'Ombre des Nuages
  • Lola Reboud
  • Fanny Latour-Lambert
  • Charlotte Abramow
  • Cléo-Nikita Thomasson
  • 10 Days in Minsk
  • Juil 27, 2014
    2 notes




    « Elle ne savait pas que, sur la terrasse des maisons, la pluie fait des lacs quand les gouttières sont bouchées, et elle fût ainsi demeurée en sa sécurité, lorsqu’elle découvrit subitement une lézarde sur le mur.»

— G.F. —

    « Elle ne savait pas que, sur la terrasse des maisons, la pluie fait des lacs quand les gouttières sont bouchées, et elle fût ainsi demeurée en sa sécurité, lorsqu’elle découvrit subitement une lézarde sur le mur.»

    — G.F. —

    Juil 23, 2014
    2 notes




    La curiosité érotique de te voir.

Norvège.

    La curiosité érotique de te voir.

    Norvège.

    Juil 20, 2014
    1 note




    Back alone.

Norvège.

    Back alone.

    Norvège.

    Juil 20, 2014
    2 notes




    Les écailles de son cœur brûlent.

en Norvège.

    Les écailles de son cœur brûlent.

    en Norvège.

    Juil 19, 2014
    0 notes




    Le dialogue de l’ange.

Oslo.

    Le dialogue de l’ange.

    Oslo.

    Juil 12, 2014
    5 notes




    Arrival in the Island of Fyn, Danemark.

    Arrival in the Island of Fyn, Danemark.

    Juil 6, 2014
    4 notes

    Adieu Baroque.

    Jui 19, 2014
    12 notes




    « Ce matin, il saluait encore ces rayons, source de la Vie, qui l’avait mené à Elle »

    « Ce matin, il saluait encore ces rayons, source de la Vie, qui l’avait mené à Elle »

    Jui 14, 2014
    2 notes




    « Robin regardait monter les derniers rayons orangés du soleil sur les murs déjà jaunes des maisons. Soleil dont il entendait encore la musique derrière lui. Sous ces lumières de juin, les dernières traces des lourds moments de désirs de mort, de cet espoir filant comme de l’eau entre ses doigts. Il s’alanguissait doucement, et les arbres faisaient leur dentelle noire à leurs pieds alors que la lumière marquait l’angle céleste de l’astre solaire. Il avait terminé les périodes de responsabilités, cette tension grinçante qui abîmait ses dents, il avait terminé sa thèse à propos de l’amour selon les âges. Cet été il allait à Gran Canaria. »

Les Îles Canaries en juin [non ce n’était pas une lettre] — premier jet de pensées brouillonnes composées en dix minutes.

Pellicule Kodak Portra 400 Vivid Color, expirée en 2007.

    « Robin regardait monter les derniers rayons orangés du soleil sur les murs déjà jaunes des maisons. Soleil dont il entendait encore la musique derrière lui. Sous ces lumières de juin, les dernières traces des lourds moments de désirs de mort, de cet espoir filant comme de l’eau entre ses doigts. Il s’alanguissait doucement, et les arbres faisaient leur dentelle noire à leurs pieds alors que la lumière marquait l’angle céleste de l’astre solaire. Il avait terminé les périodes de responsabilités, cette tension grinçante qui abîmait ses dents, il avait terminé sa thèse à propos de l’amour selon les âges. Cet été il allait à Gran Canaria. »

    Les Îles Canaries en juin [non ce n’était pas une lettre] — premier jet de pensées brouillonnes composées en dix minutes.

    Pellicule Kodak Portra 400 Vivid Color, expirée en 2007.

    Jui 10, 2014
    3 notes




    La boîte.

    La boîte.

    Jui 1, 2014
    7 notes




    La gare.

— ARGENTIQUE — KODAK ULTRAMAX 400 —

    La gare.

    — ARGENTIQUE — KODAK ULTRAMAX 400 —

    mai 25, 2014
    6 notes




    Shitty photography Work !

— ARGENTIQUE — KODAK PORTRA 400VC EXPIRED2007 —

    Shitty photography Work !

    — ARGENTIQUE — KODAK PORTRA 400VC EXPIRED2007 —

    Naviguer
    « Vers le passé Page 1 sur 44
    À propos
    Un journal en images.  - RSS - Archive -  My facebook page